Vidéo pour l'AS* PAPANGUS Performance Berlin

notre carnaval, notre corps, notre combat

Fatima - Mizgina - Natalia - Dami - Jahia - Katia - Pamela - Natascha - Thais - Bruna:

10 femmes* se sont réunies un vendredi soir de mai, ne sachant pas à quoi s'attendre, mais croyant en un espace commun - une communauté de femmes* qui se battent, exigent, aiment et partagent. Ils se sont ouverts et ont laissé les autres participer à leur vie : qu'ils se célèbrent eux-mêmes. Qu'ils honorent leur liberté. Qu'ils sont les piliers de la résilience mutuelle. Qu'ils sont plus puissants qu'une fleur piétinée. Que les rues leur appartiennent et pourtant ils doivent devenir plus sûrs. Qu'ils reconnaissent leur être tel qu'il est. qu'ils sont ici. Moins de vingt heures après leur première rencontre, ils étaient ensemble dans la rue. Avec le masque papangu sur la tête, ils dansaient sur les sons produits par les instruments entre leurs mains. Ils n'avaient pas à se rendre vulnérables. Parce qu'ils étaient ensemble. La documentation de la performance est maintenant en ligne ici.

AS* PAPANGUS

AS* PAPANGUS s'engage de manière critique avec la structure coloniale du carnaval, affrontant avec vigilance le regard oppressant et ne permettant pas l'exploitation des corps queer, racialisés, féminins*, handicapés et structurellement opprimés. Les femmes Papangu* ne descendent pas dans la rue pour être consommées, mais pour se célébrer.

AS* PAPANGUS ouvre le premier chapitre du focus curatorial d'Oyoun Plus puissant qu'une fleur piétinée, qui se concentre sur la vie des femmes* en guerre dans un contexte décolonial et déconstruit les récits canoniques des femmes* en guerre.

 

Directrice artistique: Bruna Amaro

conservateur: Damien Choi (Oyoun)

Interprètes : Pamela Bassi, Natalia Aly, Mizgina Rengin, Mayara Teston Barrios, Katia Akemi, Jarita Freydank, Jahia, Fatima Ismayilova

Pose de toile dans la cage d'escalier : Yuki Kojima 
Vidéo: Thaïs Nepomuceno
Photo : © Natasha Gass 

Produit par Oyoun Berlin avec l'aimable soutien de Institut Goethe de São Paulo.