les événements de chargement

" Tous les évènements

  • Cet événement a déjà eu lieu.

EXPOSITION TEMPORALITÉS INCARNÉES

11 juin 2021 12:00 - 17 juillet 2021 18h00

TEMPORALITÉS INCARNÉES - Sur la piste des mémoires incarnées

Qu'incarnent nos corps ? Quels souvenirs notre corps peut-il nous raconter ? - sur nous-mêmes, notre passé et notre avenir ? Les conservateurs, les artistes et les travailleurs culturels s'intéressent aux identités, aux appartenances et aux mémoires incarnées à partir de perspectives diasporiques, décoloniales et queer. Un projet de recherche, d'archivage, d'exposition et de performance impliquant plus de 70 personnes.

>>> Cliquez ici vous pouvez réserver votre visite des expositions à Oyoun.

Qui serons-nous quand vous ne nous en direz plus ? « Un être cher décède. Comment ses plus proches parents - compagne et fils - vivent-ils et traitent-ils le temps de la mort et du deuil ? Après deux semaines de résidence à Oyoun, Cornelia et Kerim Becker montrent leurs questions et les réponses qu'ils recherchent dans un langage artistique, lyrique et musical.

Nane Kahle a invité les gens à la rejoindre dans un voyage de yoga basé sur les connaissances égyptiennes anciennes "Tjef Sema Paut Neteru"système suit. Un journal collectif est présenté dans l'exposition.

Démêler est une œuvre vidéo au long cours d'Avril Stormy Unger qui traite de la redéfinition de soi et de l'identité par la prise de conscience des attentes sociétales intériorisées.

Avec Ilk عِلْق Ahmad Baba examine l'homosexualité d'un point de vue arabe queer et retrace des siècles de vie queer dans les sociétés arabes et musulmanes. Ilk عِلْق présente une vision arabo-musulmane queer de l'avenir qui apporte la guérison.

"Allez me trouver" est une archive numérique de personnes trans noires développée par l'artiste trans noire Danielle Brathwaite-Shirley. Utilisant l'esthétique et les technologies du jeu vidéo, elle cherche à attirer l'attention sur les expériences des femmes trans noires et, plus généralement, à archiver les expériences trans noires.

L'artiste-activiste Sujatro Ghosh présente l'exposition dans la Tour Oyoun Géographie de la haine comme l'aboutissement du projet du même nom, qui interroge la haine comme outil de violence systématique et d'altérité. L'exposition comprend des objets, des vidéos de performance, un documentaire et une projection immersive et a été organisée par Sujatro Ghosh avec Arijit Bhattacharyya (artiste, commissaire et activiste).

Mirage est une intervention performative d'Avril Stormy Unger dans un centre commercial haut de gamme de Bangalore, en Inde, qui expose les inégalités structurelles dans l'accès aux besoins de base tels que les soins de santé et l'eau potable, sera projetée sous forme de vidéo à Oyoun.

DCADV : Exocé Kasongo expose le travail de sa résidence d'artiste à Oyoun, dont une nouvelle série de collages, une nouvelle ligne de vêtements qu'il a conçue et confectionnée par Soulaymane Mare, et trois vidéos - Inspiration, Behind the Scenes et Zola - tournées par Etsuki Usui.

Ascension est l'un des Dr. Maiada Aboud a organisé un projet permanent sur le genre, la féminité et les menstruations. 4 performances individuelles partageant une structure, un son, des décors et une couleur de fond similaires (noir ou rouge et blanc) sont présentées à travers 4 fenêtres distinctes.

Bruit Corporel Ancestral : Rituels du Réel(ese) était une conclusion de célébration de l'incubateur de guérison interculturel dirigé par le chercheur culturel, futur musicien folk et étudiant psycho-spirituel de longue date Gugulethu 'Dumama' Duma. Les performances des cinq participants seront présentées : KooCha, Indrani Ashe, Yin Cheng-Kokott, Sailesh Naidu et Suelen Calonga. 

 

La visite des expositions à Oyoun n'est possible qu'avec un billet en ligne possible. Le port du masque FFP2 est obligatoire dans les locaux d'Oyoun. Merci et a bientot!

---

TEMPORALITÉS INCARNÉES - Retracer les mémoires de nos corps

Quels souvenirs nos corps gardent-ils ? Que peuvent nous dire nos corps sur nous-mêmes, nos passés et nos futurs ? Des conservateurs, des artistes et des praticiens culturels explorent les identités, les appartenances et les mémoires incarnées à travers des perspectives diasporiques, décoloniales et queer. Un projet de recherche, d'archivage, d'exposition et de performance impliquant plus de 70 personnes.

>>> Ici vous pouvez réserver votre visite des expositions à Oyoun.

Qui serons-nous quand vous ne nous en direz plus ? "Un être cher meurt. Comment son proche parent - partenaire et fils - vit-il et traite-t-il le temps de la mort, du deuil ? Cornelia et Kerim Becker présentent leurs questions et cherchent des réponses dans un langage artistique, lyrique et musical, après deux semaines résidence à Oyoun. 

Démêler est une œuvre vidéo de longue durée d'Avril Stormy Unger basée sur la redéfinition de soi et de l'identité, à travers le voyage de déballage des attentes sociétales intériorisées.

Nane Kahle a invité les participants à se joindre à elle pour un voyage de yoga, suivant le "Tjef Sema Paut Neteru" Système basé sur les connaissances de l'Égypte ancienne. Vous pouvez consulter un journal collectif des participants à l'exposition.

Avec Je sais عِلْق, Ahmad Baba étudie l'homosexualité d'un point de vue arabe queer, retraçant les racines des vies queer vécues dans les sociétés arabes et musulmanes depuis des siècles. Ilk عِلْق présente une vision futuriste arabo-musulmane queer, qui commence par la guérison en réécrivant les histoires selon ses propres termes.

"Allez me trouver" est une archive numérique de l'existence de Black Trans créée par l'artiste trans noire, Danielle Brathwaite-Shirley. À travers l'esthétique et les technologies du jeu vidéo, elle vise à mettre en avant les expériences des femmes trans noires et, plus généralement, à archiver l'expérience trans noire. 

Dans la Tour d'Oyoun, l'artiste-activiste Sujatro Ghosh présente l'exposition Géographie de la haine comme aboutissement de son projet du même nom, qui interroge la haine comme outil de violence systématique et d'altérisation. L'exposition comprend des objets, des vidéos de performance, un documentaire et une œuvre de projection immersive, organisée par Sujatro Ghosh avec Arijit Bhattacharyya (artiste, commissaire et activiste).

Mirage est une intervention performative d'Avril Stormy Unger dans un centre commercial haut de gamme de Bangalore, en Inde, mettant en évidence les inégalités structurelles dans l'accès aux nécessités de base telles que les soins de santé et l'eau potable, est projeté à Oyoun en format vidéo.

DCADV : Exocé Kasongo expose les résultats de sa résidence d'artiste à Oyoun, qui comprennent une nouvelle série de collages, complétée par une nouvelle ligne de vêtements conçue par lui et confectionnée par Soulaymane Mare et trois vidéos tournées par Etsuki Usui - Inspiration, Behind the Scenes et Zola.

Ascension est un projet de durée organisé par le Dr. Maiada Aboud sur le genre, la féminité et les menstruations. Quatre performances individuelles qui partagent une structure, un son, des décors de fond et une couleur (noir ou rouge et blanc) similaires sont présentées à travers quatre fenêtres distinctes.

Bruit Corporel Ancestral : Rituels du Réel(ese) a conclu et honoré un incubateur de guérison interculturel organisé et animé par le chercheur culturel, futur musicien folk et étudiant psycho-spirituel de longue date, Gugulethu 'Dumama' Duma. Regardez les performances finales des participants : KooCha, Indrani Ashe, Yin Cheng-Kokott, Sailesh Naidu et Suelen Calonga.

 

La visite de l'exposition à Oyoun n'est possible qu'avec un billets en ligne. Le port du masque FFP2 est obligatoire à l'intérieur de l'espace Oyoun. Merci et a bientot!

Détails

Début:
11 juin 2021 12:00
fin:
17 juillet 2021 18h00
Catégories d'événements:
,
Tags d'événement:

Lieu

Oyoun
Lucy-Lameck-Strasse 32
Berlin, 12049 Deutschland

Organisateur

Oyoun